Logo

PENSION CANINE FAMILIALE
GIRONDE (33)

FOIRE AUX QUESTIONS


Retrouvez ici les questions les plus souvent posées !


Puis-je voir la pension avant de vous confier mon chien ?

Oui, d’ailleurs la pré-visite est obligatoire avant une première garde ! Elle me permet de vous rencontrer, vous montrer les lieux de vie des pensionnaires et répondre à vos questions pour vous rassurer. Le plus important est aussi de rencontrer votre chien et d’avoir une première approche positive, afin qu’il se rappelle de moi et de l’environnement. Pendant cette pré-visite, le contrat est rempli et je note toutes les informations essentielles de votre poilu pour m’adapter au mieux à ses besoins.


Quel est l'espace de vie pour mon chien pendant ses vacances ?

La pension Gaya Animalia a été conçue comme une maison. Elle comprend mon bureau, le cellier pour toutes les affaires personnelles des pensionnaires, une pièce « salon », une pièce « repos » pour les chiens qui aiment se mettre à l’écart, et une pièce donnant sur la zone extérieure, où les chiens adorent jouer. Sur la partie extérieure, 3 parcs ombragés sont en accès libre toute la journée pour une surface d’environ 3500m².


Mon chien sera-t-il avec d'autres chiens?

C’est le principe de la pension ! Il n’y a pas de box, tout reste ouvert (intérieur et extérieur) pour que les pensionnaires puissent profiter pleinement de leurs vacances avec les copains. Ils trouvent tous leur rythme et leur espace (même s’ils dorment souvent à plusieurs sur le canapé… !).


Comment faites-vous si les chiens ne s’entendent pas ?

Je suis transparente dans ma façon de travailler, j’attends la même chose des propriétaires des pensionnaires afin d’anticiper les risques et éviter tout problème de cohabitation.
Chaque chien a son caractère et il se peut qu’il y ait des tensions entre deux pensionnaires. Dans ce cas je fais des groupes en fonction des affinités jusqu’au départ de l’un d’entre eux.
Si je venais à me retrouver avec un chien non compatible avec la vie en communauté, il sera mis à l’écart dans une pièce avec accès à un parc individuel.


Puis-je avoir des nouvelles durant ses vacances ?

Des nouvelles de chaque pensionnaire sont envoyées tous les jours avec une photo ou une vidéo. Cela permet de garder le lien et de vous rassurer pendant vos propres vacances ! Vous retrouverez aussi la vidéo du mois sur me compte YouTube Gaya Animalia.


Quel est le tarif? Et les options payantes ?

La pension a un tarif unique de 20€ par nuit. Grand ou petit, 2 jours ou 15 jours, basse ou haute saison… Pour moi c’est le même travail et le même temps de présence ! Pas de favoritisme, tout le monde est à la même enseigne toute l’année.
Les options payantes : administration de médicaments : 0€, balade : 0€, brossage : 0€, câlins : 0€, friandises : 0€, chauffage : 0€, paniers et jouets : 0€
Bref, vous avez compris, chez Gaya Animalia, il n’y a pas de mauvaise surprise avec les options cachées ! Le tarif unique englobe toutes les prestations du quotidien.


Que mange mon chien à la pension ?

Pour éviter tout problème intestinal, je ne change pas l’alimentation donc c’est à vous de m’apporter la quantité nécessaire pour la durée de la garde. Prévoyez du rab car les chiens passent leurs journées à jouer et courir, j’augmente souvent les doses habituelles.
Si votre chien est à la ration ménagère ou au BARF, aucun problème, je dispose d’un grand congélateur et d’un frigo. Il suffit de me préparer les portions journalières.
Les repas sont donnés de façon individuelle (1 à 3 fois par jour en fonction de vos habitudes), pour éviter tout risque de bagarre ou de vol. Cela me permet de voir si votre chien mange bien et de passer un moment individuel pour les câlins.


Mon chien sera triste sans moi ?

Les chiens ont une capacité d’adaptation étonnante. Je passe la journée avec eux donc le sentiment de solitude n’apparait pas. Les indépendants trouvent des endroits pour se reposer, les pots de colle sont dans mes jambes, les excités jouent dans le jardin… Chacun trouve sa place naturellement. Nous reproduisons la vie de maison avec des copains en plus, ce sont les vacances ! Vous retrouverez votre chien heureux et fatigué.


A quelle fréquence la pension est nettoyée ?

La pension est nettoyée tous les matins (aspirateur, serpillère, désinfection). L’aspirateur et la serpillère sont repassés autant de fois que nécessaire dans la journée.
Les paniers sales sont lavés dans la machine à laver (si la taille le permet !)
Les plaids sont nettoyés tous les jours ou tous les 2 jours.


Quels sont les critères de la pension pour choisir les pensionnaires ?

Pour que les chiens puissent cohabiter sereinement, la pension Gaya Animalia a mis en place certains critères de sélection.

patte1er critère : la sociabilité. En effet, n’attendez pas que votre chien réactif devienne super sociable en venant à la maison ! Pour cela, dirigez-vous vers des séances d’éducation. Pour le bien-être de tous, ils doivent accepter sans problème la présence des congénères. Donc seul les chiens sociables sont acceptés (même craintif, tant qu’il ne montre aucune agressivité envers les congénères et les humains).

patteLe 2e critère : il ne doit pas être fugueur ! La pension est sécurisée (jardin clôturé à 2m de hauteur et soubassement béton. Mais un chien qui veut partir trouvera toujours un moyen. Certains savent escalader, d’autres s’attaqueront aux portes ou creuseront. La pension donnant sur des champs et des bois, je ne peux pas accepter un chien ayant un instinct de prédation trop développé, au risque qu’il ne se sente pas serein et essaye à tout prix de s’échapper.

patteLe 3e critère : non destructeur. La pension est sécurisée et adaptée pour nos amis à quatre pattes, mais les chiens qui détruisent le canapé ou mangent les portes ne sont pas acceptés.

patte4e critère : Je ne peux pas prendre les « moulins à paroles ». Un chien qui passe son temps à aboyer, pour tout et n’importe quoi, même en ma présence n’est pas gérable. Mes voisins ne vont pas apprécier, ma famille ne pourra pas dormir et il stressera les autres pensionnaires. Ma pension est familiale, je ne suis pas un chenil avec des box au fond du jardin. Evidemment un chien aboie, mais s’il aboie constamment ce n’est pas compatible avec mon fonctionnement. Je refuse d’ailleurs tous colliers anti-aboiements, je travaille en positif.

patteLe 5e critère : la propreté. Les chiots en apprentissage de la propreté sont les bienvenus, ainsi que les chiens âgés qui ont souvent des accidents. Dans le mot « propreté », j’entends un chien qui ne marque pas constamment tous les murs et les meubles, qui ne fasse pas pipi sur les paniers et qui ont compris que les toilettes : c’est dehors (le jardin est en accès libre toute la journée). N’oubliez pas que si un chien fait pipi à un endroit, tous les autres y passent en suivant ! La pension est une extension de ma maison, j’y passe ma journée. Vous ne souhaitez pas avoir une odeur de pipi constante dans votre salon, c’est la même chose pour moi ! C’est pour cela que les mâles non stérilisés ne sont plus acceptés, car le marquage est systématique et entraine tous les autres pensionnaires.


Combien de temps à l’avance faut-il réserver ?

C’est très aléatoire, donc la meilleure réponse que je puisse vous donner : le plus tôt est le mieux ! La pension est limitée à 9 chiens, je sélectionne des chiens compatibles (1 à 2 nouveaux à la fois au maximum) pour avoir un bon dynamisme de groupe. Généralement le mois d’août et les vacances de Noël sont complets 5 mois à l’avance. Pour les vacances scolaires, le mieux est de s’y prendre au moins 1 mois à l’avance.
N’oubliez pas que pour une première garde, il faut prendre RDV pour la pré-visite avant de confirmer les dates.


Pourquoi les professionnels sont aussi chers ?

Détrompez-vous… Il suffit de faire un tour sur les sites de mises en relation entre particuliers, 80% des personnes proposant le service de pension sont au même tarif que les professionnels, sans compter ceux qui sont plus chers !

Premièrement, un particulier qui fait payer ses services c’est illégal. Ça signifie aussi qu’il n’y a aucun suivi au niveau bien-être de l’animal, sanitaire, présence, sécurité, etc. Deuxièmement, il n’a aucune assurance (au moindre problème de destruction, accident, fugue, bagarre, santé… C’est pour votre pomme !) Aucune alternative n’est possible. Les particuliers n’ont pas toujours les bons réflexes pour anticiper ou réagir dans certaines situations. Troisièmement, il n’y a pas de contrat, ce qui signifie qu’il peut annuler à tout moment la garde (combien d’appels je peux avoir m’informant que « mon voisin/ami/famille qui devait garder Médor a annulé, je pars en vacances dans 2h, je n’ai aucune solution ! », dans ce cas-là malheureusement c’est trop tard, la nounou professionnelle n’a plus de place.)

En résumé, un professionnel a suivi des formations, il est assuré avec une assurance responsabilité professionnelle, il est déclaré et paye donc des charges et des impôts, la structure est aussi déclarée à la Direction Départementale de Protection des Population avec un suivi sanitaire réalisé par un vétérinaire.

Vous imaginez donc que les 20€/nuit que je touche en tant que professionnelle n’iront pas directement dans ma poche ! En cumulant toutes les charges, on peut enlever environ 40%. Donc les 12€ que je touche en 24h (soit 50ct/h) comprennent : la pré-visite, formations réalisées, les connaissances et spécificités de l’animal, la structure (construite et aménagée pour son confort, intérieur et extérieur), le temps de présence (avec les câlins, les jeux, les siestes, les repas individuels, les balades, les jeux d’intelligence), le suivi personnalisé et la disponibilité pour ses humains, la surveillance (jour et nuit), l’achat des jouets, paniers, l’entretien sanitaire, le chauffage/climatisation, toute la partie administrative. Tout ça 7 jours sur 7, quasiment 24h/24. Donc non, un professionnel n’est pas cher, il est simplement très passionné et a décidé de travailler pour sa passion avec les avantages et inconvénients de ce rythme de vie !
Logo
Logo
Logo
Logo
Logo
Logo